Accueil > Communiqués des collectifs RUSF > Lyon > URGENT : DEMAIN, ETUDIANT DEVANT LE JUGE DES LIBERTES ET DE LA (...)

URGENT : DEMAIN, ETUDIANT DEVANT LE JUGE DES LIBERTES ET DE LA DETENTION

Venez nombreux soutenir Iyad demain à 9h au tribunal, et au rassemblement mardi 01/04 à 18h devant la préfecture !

samedi 29 mars 2008

URGENT : DEMAIN, ETUDIANT DEVANT LE JLD

Le Réseau Universités Sans Frontières de Lyon (RUSF69) appelle à venir
soutenir demain, dimanche 30 mars, au tribunal d’instance de Lyon, IYAD
ISSA, doctorant syrien, qui passe devant le Juge des Libertés et de la
Détention.

SOLIDARITÉ AVEC IYAD : DIMANCHE 30 MARS À 9 H

salle H
tribunal d’instance de Lyon
67 rue Servient, 3e arr.
tram T1, arrêt Moncey mairie du 3ème

Iyad Issa a été arrêté à son domicile le 13 mars. Le 15 mars, lors d’une première audience, le Juge des Libertés et de la Détention décide de le maintenir en rétention au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Lyon. Aujourd’hui, après 17 jours de rétention, Iyad passe pour la seconde fois devant le Juge des Libertés et de la Détention qui doit décider ou non de son maintien en rétention pour 15 jours supplémentaires.

Iyad est en France depuis 2001, il est actuellement doctorant en génie
civil à l’INSA de Lyon ; il doit soutenir sa thèse cette année avant de
rentrer en Syrie pour devenir professeur à l’université de Damas. Son
expulsion imminente mettrait fin brutalement à ses travaux universitaires
et à son projet professionnel en Syrie.

Le RUSF69 exige la libération et la régularisation immédiates d’Iyad Issa
afin que celui-ci puisse terminer son doctorat en France et obtenir le
grade de docteur en génie civil.

Mercredi 26 mars, un premier rassemblement a été organisé à l’appel du RUSF69 devant la préfecture du Rhône pour faire valoir ses exigences.
Malgré les lettres de soutien des professeurs de son laboratoire de l’INSA de Lyon, de l’université de Damas et de l’ambassade de Syrie, la
Préfecture a refusé de nous recevoir. Nous nous rassemblerons donc à nouveau devant la Préfecture (rue Dunoir)

MARDI 1ER AVRIL A PARTIR DE 18H, pour exiger la régularisation immédiate et sans condition d’Iyad.

Le RUSF69 rappelle que le gouvernement français a décidé de mettre en
place une immigration "choisie" selon les raisons comptables du patronat. Au titre de cette politique, il prévoit pour l’année 2008 d’expulser 26 000 personnes ; parmi ces personnes, des étudiants ayant choisi les universités ou les grandes écoles françaises pour poursuivre leurs études.

Pour faire son quota d’expulsion, le Gouvernement multiplie les contrôles
d’identité au faciès, les rafles et les arrestations dans les lieux
publics et à domicile. Il place des étrangers en rétention dans des camps
(la plupart du temps, dans des CRA) ; il les prive de leur liberté en vertu
de décisions administratives (et non sur la base de jugements prononcés
par des tribunaux).

Le RUSF69 dénonce l’internement administratif des étrangers et plus
généralement la politique d’immigration choisie par le Gouvernement.

LIBERTÉ DE CIRCULER, D’INSTALLATION ET D’ÉTUDIER. RÉGULARISATION DE TOUS LES ÉTUDIANTS ET SANS-PAPIERS.


RUSF69

contacts : 06.34.49.73.84 / rusf69@no-log.org

site web : http://rusf.org/

SPIP | squelette | | Web interne | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0