Accueil > Communiqués des collectifs RUSF > Lyon > Pour le respect du droit d’expression à l’Université Lyon 2

Pour le respect du droit d’expression à l’Université Lyon 2

vendredi 31 mars 2017, par Lyon

Pouvoir communiquer à tous les étudiant.es et personnels a toujours été un enjeu de
lutte. La présidence possède en effet par définition la maîtrise des outils de
communication au sein de l’université. Ainsi, c’est elle seule qui dispose du pouvoir
d’en user, et parfois, d’en abuser - comme on a pu à de nombreuses reprises, le
constater par le passé - afin de tenter de dénigrer, diviser et casser les mobilisations
étudiantes.

Depuis plusieurs mois, la présidence de l’université semble peu disposée à respecter
notre droit d’expression. Les organisations représentées aux conseils centraux de l’université bénéficient en effet de la possibilité d’envoyer un mail chaque mois à l’ensemble des étudiant.e.s et personnels.

La liste Lyon 2 en lutte - qui regroupe Solidaires Etudiant.es et le Collectif des
étudiant.es étranger.es de Lyon, sans papiers et solidaires et des étudiant.es en lutte- est arrivée deuxième aux dernières élections centrales, et a obtenu les suffrages des étudiant.es notamment parce qu’elle s’est engagée à relayer régulièrement des informations qui nous concerne tous et toutes.

Ce travail d’information est pour nous essentiel. Nous n’avons ainsi pas pour vocation de palabrer dans ces instances. Nous n’y siégeons pas par plaisir, ou pour l’amour de l’entre-soi du pouvoir. Nous ne visons pas des places, ou une carrière.

Notre rôle et notre mandat est d’informer l’ensemble des étudiant.es de leurs droits,
mais aussi des grandes et petites réformes qui, chaque jour, déterminent leur
quotidien.

Depuis cet été, nous tâchons donc d’user chaque mois de notre droit de
communiquer à l’ensemble des étudiant.es et personnels.

Afin que la diffusion de nos communiqués soit autorisée, nous avons été contraint.es à procéder systématiquement à des modifications et à relancer sans relâche la présidence et les services en charge de la diffusion. Nos communiqués de septembre et octobre 2016 ont fini par être envoyés, à force d’insister, mais seulement mi-février 2017 ! Or les informations sont datées et contextualisées (procéder à une demande d’exonération de frais d’inscription comporte par exemple un délai limite de dépôt de dossier, qui est largement dépassé).

Du fait de ces retards, les délais pour procéder à une demande d’exonération/remboursement des frais d’inscriptions ne pourront dès lors être que prolongés. Nous veillerons à l’effectivité de ce report.Reporter aux calendes grecques l’envoi de nos communiqués est tout bonnement un moyen de vider de son sens notre droit d’expression. Ces pratiques ne peuvent ainsi être interprétées que comme l’expression de la volonté de nous museler. Volonté confirmée par l’envoi - par erreur - sur notre boîte mail d’un message de la part du Vice Président CA en charge de cette diffusion, dans lequel il affirme « partager le sentiment de [s’]être fait piéger » et liste les stratégies possibles pour restreindre notre droit d’expression...
Ces communiqués posent donc manifestement problème à la présidence. Ils peuvent
parfois en effet critiquer sa politique, ou encore exposer - de manière trop visible (?)-
aux étudiant.es leurs droits.

Nous exigeons :
- que notre droit d’expression ne soit pas bafoué
- que nos communiqués soient diffusés en temps et en heure
- pour ce faire, l’accès direct aux listes mails étudiantes, en tant qu’organisation représentée aux conseils centraux, pour pouvoir envoyer nous-mêmes nos communiqués
- la réouverture pour cette année universitaire de la procédure d’exonération/remboursement des frais d’inscription, dont les demandes ont été empêchées de fait par une absence d’information
- l’accès aux moyens matériels nécessaires, promis par la présidence depuis plusieurs mois, pour que ce droit d’expression et d’organisation soit effectif (fourniture
d’ordinateurs et d’un local notamment)

SPIP | squelette | | Web interne | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0