Accueil > Communiqués des collectifs RUSF > Grenoble (38) > Exigeons un titre de séjour pour Alassane !

Exigeons un titre de séjour pour Alassane !

mercredi 6 avril 2011, par Grenoble


Nous sommes heureux de vous annoncer qu'Alassane Simpara, étudiant à l'Université Joseph Fourier de Grenoble, soutenu par le RUSF 38, arrêté le 30 mars, a été relâché suite à la décision du tribunal administratif de Lyon le jeudi 31 mars 2011. Cependant l'Obligation à Quitter le Territoire n'a pas été levée par le tribunal, et Alassane est toujours sous cette obligation, alors que ces études sont en cours et qu'il a de nombreuses attaches en France (sa compagne et de nombreux amis). Il est encore nécessaire de témoigner au services préfectoraux de notre soutien Alassane. Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre destinée aux adresses indiquées (préfet, service de l'immigration, etc...), à envoyer par mail ou par fax. Par ailleurs, l'audience du recours déposé contre le refus de la préfecture de lui délivrer un titre de séjour étudiant se tiendra mardi 12 avril à 10h30 au Tribunal Administratif de Grenoble et nous vous invitons à venir nombreux pour le soutenir.

Ci dessous une proposition de message à adresser à :

La Préfecture de l'Isère :
 Fax : 04 76 51 34 88 via http://fax-gratuit.net/

"Préfet de l'Isère" <eric.le-douaron@isere.pref.gouv.fr>,
"Service Immigration" <etrangers-public@isere.pref.gouv.fr>,
"Direction de l'immigration et de la citoyenneté" <patricia.jallon@isere.pref.gouv.fr>,
"Service de l’Immigration" <laurence.tur@isere.pref.gouv.fr>,
"Pôle Refus Contentieux Eloignement" <elodie.brun@isere.pref.gouv.fr>,


Monsieur le Préfet de l'Isère,

J'ai appris que le tribunal administratif de Lyon a libéré Alassane Simpara le jeudi 31 mars 2011. Alassane avait été arrêté le 30 mars 2011, et placé en Centre de Rétention Administrative de Lyon St-Exupéry alors qu'il espérait obtenir un titre de séjour : l'audience du recours déposé au Tribunal Administratif contre votre refus de lui délivrer un titre de séjour doit avoir lieu le 12 avril 2011.

J'ai appris cependant qu'il est toujours soumis à l'Obligation de Quitter le Territoire Français que vous avez rédigée à son encontrei.

Alassane est en France depuis 2005. Il a des liens en France : il a de nombreux amis à Grenoble et sa compagne est française.

Alassane est étudiant à l'Université Joseph Fourier de Grenoble, en deuxième année de MIAGE. Il a reçu le soutien de Bernard Ycart, directeur du Département Licence Sciences et Technologies, responsable des premières et deuxièmes années de Licence des sciences de l'Université Joseph Fourier à Grenoble. Il a le droit de poursuivre sa scolarité sereinement. Il a le droit de rester en France.

Je soutiens totalement Alassane Simpara, et demande l'abrogation de l'Obligation de Quitter le Territoire dont il est l'objet et sa régularisation.

Recevez, Monsieur le Préfet, mes salutations respectueuses.


Signature.

SPIP | squelette | | Web interne | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0